Les coopératives, symbole des villages - Pinart
Pour créer votre compte, laissez-vous guider
Vous êtes
Vigneron Vos avantages
Artiste Vos avantages
Amateur Vos avantages
• vos avantages vignerons • X
  • Une page gratuite Référencez et mettez en valeur gratuitement votre domaine avec textes et photos.

  • Modifiable Une page évolutive et modifiable à souhait avec vos infos de contact.

  • Élevés au rang d’artistes Pinart’ n’hésite pas à promouvoir avec sensibilité les vignerons les plus talentueux, pour faire découvrir les nectars du Languedoc-Roussillon.

  • Vus et reconnus Un espace visité et mis en favoris par de nombreux amateurs qui se souviendront de vous.

• vos avantages amateurs • X
  • Créez & Publiez Devenez Auteurs d’articles œno-artistiques

  • Gérez vos favoris Retrouvez et valorisez vos créateurs favoris

  • Prenez la parole Lancez des débats, réagissez, partagez vos idées…

  • Un profil moderne Un partie de vous, amateurs épicuriens !

• vos avantages artistes • X
  • Une page gratuite Mettez en ligne gratuitement vos œuvres.

  • Modifiable Une page évolutive et modifiable à souhait.

  • Devenez reconnus Une page évolutive et modifiable à souhait.

Déjà membre, connectez-vous
?
Se connecter

Les coopératives, symbole des villages

Inspiré il y a plusieurs années par une exposition au Centre Beaubourg, à Paris, sur le patrimoine industriel allemand, Marc Déotte décida de transposer cette idée à l'industrie propre au Languedoc-Roussillon, la viticulture. En commençant par immortaliser l'extérieur des coopératives de la région, le photographe va rapidement se prendre au jeu. Au delà de l'aspect "scientifique" de cette première série de photos, Marc Déotte va être attiré par le côté humain de ces lieux alors abandonnés. Comme il aime le rappeler : "les traces humaines m'ont toujours intéressé. J'ai donc prolongé la série par des photos à l'intérieur des coopératives, et j'ai bien sûr choisi la couleur, car ces caves ont une couleur prégnante, le rouge." En axant son travail sur les escaliers menant sur le haut des cuves ou encore sur les différents composants de l'intérieur de la cave, l'artiste va appuyer le côté graphique et poétique, s'éloignant de l'esprit un peu plus terre à terre de l'extérieur des coopératives. L'aspect de cette série nous ouvre les portes des recoins cachés de ces lieux chargés d'histoire. Ces séries de photos ont donné lieu à l'édition de deux ouvrages : "Les coopératives du Languedoc" et "Les échelles de Bacchus". (Editions Flam à Sète). La (re)découverte des caves coopératives à travers l'oeil d'un artiste nous confirme que l'art et le vin sont faits pour se rencontrer.















Ajouter un commentaire
Commentaire 200 caractères maximum